Capture d’écran 2020-05-01 à 12.19.05.

 

COHERENCE SOMATO-PSYCHIQUE

 

La Cohérence Somato-Psychique® (CSP®) est une méthode innovante mise au point par l'ostéopathe belge Fabrice Charles. Située à la croisée de plusieurs voies thérapeutiques, elle vise la libération des inhibitions inscrites dans l'organisme qui empêchent le processus naturel d'auto-guérison.

 

La CSP® est une approche holistique complémentaire à notre médecine allopathique et à d'autres formes de thérapie (acupuncture, soins énergétiques, homéopathie, etc.). Elle est un complément inestimable aux traitements de médecine, kinésithérapie, ostéopathie, psychothérapie, etc.

 

A quoi s'applique la CSP?

La CSP® s'applique à toute forme de malaise physique ou psychologique : trouble physique, maux récurrents, symptômes inexpliqués, maladies à répétition, difficultés émotionnelles, problème psychologique, difficulté à accueillir le bonheur, sensation d'être bloqué dans son évolution personnelle...

Des questions?

Pour plus d'informations, contactez-nous ou consultez le site internet de la méthode :

 

A qui s'adresse la CSP?

Elle s'adresse à tous et à tous les âges.

 

Quels sont les bénéfices de la CSP?

Basée entre autres sur les neurosciences, la CSP® contribue à :

  • retrouver l'équilibre perdu;

  • libérer progressivement les mémoires traumatiques du corps et les images mentales (ou blocages) perturbatrices qui encombrent votre biologie et donc, sont à l'origine de vos maux;

  • casser les schémas répétitifs et cercles vicieux qui empoisonnent votre vie.

Pour aller plus loin...

Comment se déroule une séance?

Après un bref échange avec le patient, ce dernier est invité à s’allonger, habillé, sur une table de travail confortable afin que le praticien puisse détecter les différents blocages par tests neuro-végétatifs corporels. En fonction des blocages trouvés, différentes stimulations de correction adaptées au système inhibé seront utilisées. Le travail est complété par un dialogue avec le patient, à partir des éléments retrouvés aux tests. De la psyché au corps et du corps à la psyché, la cohérence fonctionnelle est alors en passe d’être restaurée dans les deux sens.

 

De quelles techniques et quels travaux est issue la CSP®?

Son créateur, Fabrice Charles, a assemblé pas à pas des éléments de la chromatothérapie, de la microkinésithérapie, de l'ostéopathie et de la Thérapie Crânio-Sacrée Upledger®, et des travaux d'I.P. Pavlov (réponses réflexes), de K. Lorenz (empreintes), d’H. Laborit (auto-organisation du vivant, inhibition de l’action et maladies dites de civilisation), de J. Lerminiaux (développement psychomoteur, images mentales et libération du ressenti par le dialogue tonico-émotionnel), de P. A. Levine (Somatic Experiencing®), d’A. Maslow (motivation par la hiérarchie des besoins), de S. Grof (matrices périnatales), de G. Rizzolatti (neurones miroirs), ou encore d’E. Blackburn (fonctions des télomères).

 

Comment ça marche?

Grâce à un protocole relativement simple et très structuré, la CSP® permet d’accéder immédiatement aux blocages - physiques ou psychologiques - et à leurs corrections. Ce protocole est basé sur la phylogenèse, l’histoire de notre évolution, et l’embryogenèse, le processus de formation des organes.

 

En effet, la vie humaine se développe à partir d’une cellule se muant en pluricellulaire et ensuite en structures de plus en plus sophistiquées, jusqu’à l’être humain adulte. Chacune de ces étapes, correspondant à un stade précis d’évolution, est en soi une mémoire du corps. Chaque organe ou système s’est développé au cours de l’histoire pour remplir une fonction précise, qui a été mise en place au cours de l’évolution, afin de s’adapter aux multiples problèmes rencontrés. Par exemple, le système locomoteur permet de ne plus être tributaire d’un lieu fixe de vie, mais de se déplacer vers un endroit plus propice à la survie. Le système de thermorégulation autorise un fonctionnement optimal de notre physiologie quelles que soient les conditions climatiques. Le foie permet de stocker de l’énergie et des éléments essentiels afin de les rendre disponibles immédiatement en cas de besoin.

 

Dans cette logique, il paraît évident que les organes se sont développés préalablement à leur système de coordination/régulation central. Et donc, que le cerveau s’est installé « par-dessus » les organes, développant progressivement des capacités comme la pensée ou l’abstraction à partir d’un substrat organique.


L’hypothèse est donc que la psychologie s’est construite à l’image organique, et que ce lien existe toujours au niveau psychomoteur. Cette interaction exige donc une cohérence entre la fonction mentale et la fonction organique si on veut éviter une discordance source de malaise, voire de pathologie. Le langage psychologique fourmille d’ailleurs de représentés de fonctions organiques ("se faire de la bile", "en avoir plein le dos", "se faire du mauvais sang", "en avoir marre de porter", etc.).


La libération par des techniques simples mais très ciblées des blocages organiques permet la modification positive du processus psychologique : c’est la phase somato-psychique du traitement.
Celle-ci est ensuite complétée par une psychothérapie brève de libération du ressenti (basée sur les travaux du Dr Jean Lerminiaux): c’est la phase psycho-somatique. Lorsque la cohérence est rétablie dans les deux sens, on peut constater immédiatement des améliorations de la qualité de vie des patients, tant sur le plan physique que psychologique.

 

Source: www.somatopsy.org